06 12 04 99 76

Georges Robatel, Naturopathe Paris

Top

Covid-19 : la naturopathie (en téléconsultation) peut aider les personnes anxieuses à mieux traverser l’orage

Les épreuves se succèdent depuis quelques temps et la période actuelle éprouve à nouveau nos limites à titre individuel et collectif. Sûrement que des choses positives vont en sortir ou même en sortent déjà, mais pour beaucoup d’entre nous, ce que nous vivons peut se révéler particulièrement stressant. Et en particulier, quand on a déjà un tempérament anxieux, alors ce contexte peut démultiplier les réactions… Y a-t-il des moyens pour mieux traverser cette période ? La réponse est oui, il y existe des moyens naturels, qui n’ont pourtant rien d’extraordinaire en soi mais qui sont absolument nécessaires et efficaces.

 

Pourquoi cette période est-elle particulièrement anxiogène ?

  • D’abord, la simple incertitude de savoir si on va attraper le virus est déjà très inquiétante. Difficile en effet de penser à autre chose en ce moment, la majorité de notre attention est concentrée sur ce sujet, à juste titre d’ailleurs. Non seulement on doit faire attention aux différentes sources de contamination, mais inconsciemment on se demande aussi comment notre organisme réagirait si on était contaminé. Ce sont autant de sources de stress en soi car nous sommes face à de l’inconnu, c’est la première fois en effet que nous sommes placés dans une telle situation.
  • Ensuite, le virus provoque des symptômes auxquels on n’est pas habitué et qui peuvent a minima déconcerter. Contrairement à ce qui a pu être dit au tout début de l’épidémie, le coronavirus n’est pas une simple « grippette ». Environ 80% des patients infectées ne sont heureusement pas hospitalisées, mais, même quand on a la chance de ne pas être gravement atteint, les symptômes sont potentiellement particulièrement violents et inhabituels (congestion thoracique, forts maux de tête, palpitations cardiaques, fluctuation de la fièvre, perte du goût et de l’odorat etc.). On peut ne pas comprendre ce qui nous arrive et les personnes qui sont habituellement anxieuses peuvent être inquiètes.
  • Et enfin, le confinement en tant que tel chamboule fortement nos habitudes de vie. Les parents, s’ils doivent à la fois continuer de travailler et s’occuper de leurs enfants, faire en sorte qu’ils aient des activités intelligentes, assurer la continuité de l’école à la maison, alors cela peut devenir difficile de tout concilier. Ou bien, tout simplement, le fait d’être privé des relations habituelles avec ses collègues, de voir ses interactions sociales diminuer significativement, peut accentuer le sentiment de solitude et s’avérer difficile à supporter. Les petites choses qui paraissaient insignifiantes au quotidien mais qui au fond sont importantes, les échanges avec les collègues, les déjeuners, les sourires, tout ce qui finalement structure notre vie sans que l’on s’en rende compte est modifié.

 

Comment la naturopathie et son approche hygiéniste peut-elle aider ?

  • Alors face à cela, face à ce grand chamboulement des habitudes, ce stress de l’inconnu, cette potentielle lutte contre le virus, la naturopathie peut s’avérer utile. En effet, une bonne hygiène de vie permet de mieux traverser la tempête car elle nous rend plus fort. C’est ainsi que la naturopathie peut aider.
  • En optimisant le sommeil, l’alimentation ou la gestion du stress, on limite la déperdition de l’énergie, on se renforce tant au niveau physique que psychique, ces deux « corps » étant indissociables. Mens sana in corpore sano, l’esprit est sain quand le corps est sain, l’inverse étant vrai aussi ! Le sommeil, c’est la base, c’est ce qui nous permet de bien récupérer, de booster notre immunité, d’éliminer les toxines, en bref de retrouver des forces pour mieux s’adapter à l’environnement changeant. Le sommeil est donc juste fondamental pour tenir pendant cette période pendant laquelle, pour corser le tout, est venu se rajouter le changement d’heure.
  • De même, l’alimentation est essentielle. Une bonne nourriture permet non seulement d’apporter les vitamines nécessaires à un métabolisme qui est mis à rude épreuve quand on doit se défendre contre le virus, mais aussi un équilibre en bons acides aminés (tryptophane, tyrosine) est clef pour la synthèse des neurotransmetteurs qui agissent sur l’humeur, la joie de vivre, la concentration ou encore la mémoire. De plus, une bonne digestion permet notamment de limiter les désagréments intestinaux, source de fatigue non négligeable, et favorise l’endormissement le soir. Même si on a le droit, et que l’on doit, se faire plaisir de temps en temps, maintenir une bonne hygiène alimentaire, adaptée à chacun et tenant compte des éventuelles intolérances est fondamental. Sans cela, on déséquilibre son équilibre intérieur, son « homéostasie » et on se fatigue inutilement.
  • Enfin, la gestion du stress est aussi importante pour éviter que le corps ne se fatigue de trop, car le stress pompe de l’énergie. Le stress est un mécanisme naturel qui accélère le métabolisme pour pouvoir lutter contre quelque chose perçu comme dangereux. Mais à trop lutter, on épuise ses ressources. Il faut donc s’efforcer de minimiser les conséquences du stress, de limiter l’emballement hormonal associé (adrénaline, cortisol) par la respiration, la relaxation, la pratique d’activités pour déconnecter le mental, le maintien d’un lien social ou d’autres techniques anti-stress.

 

Conclusion

En conclusion, compte-tenu de la vitesse à laquelle nous avons été frappé par le coronavirus et même si on voit que la réponse sanitaire s’est déployée de façon incroyable, la naturopathie permet de mieux traverser cette période difficile. La téléconsultation que j’ai mise en place via Doctolib, permet d’avoir des discussions détaillées, de faire un bilan presque aussi poussé que quand on est en face-face et ainsi de mettre en place des programmes d’hygiène de vie individualisés et complets. Donc n’hésitez pas à me contacter, soit par téléphone au 06 12 04 99 76 ou par Doctolib : https://www.doctolib.fr/naturopathe/paris/georges-robatel